Newsletter janvier 2018

Newsletter janvier 2018

 

lettre mensuelle 01 2018

Steve : …mais, Pamela, tu ne comprends pas que sans toi je n’y arriverai pas…

Pamela : tu es plus fort que tu ne le crois Steve, tes parents ont tout fait pour que tu intègres cette prestigieuse école

Brandon :elle a raison Steve, crois en toi et tu passeras d’une seule main cette terrible épreuve

Steve : mais c’est tellement difficile et j’ai peur d’avoir perdu la flamme, vous ne comprenez donc pas ?

Pamela : regarde-moi dans les yeux Steve. On a vécu tellement de moments formidables ensemble. Ne baisse pas le bras maintenant. Fais-le pour moi, pour toi, pour notre amour…

Brandon : rappelle-toi lorsque j’ai dû faire la même chose lors de mon examen il y a un an. Je n’ai réussi que grâce au soutien de mes proches : de Brenda, de Kévin, de Jennifer, de Matthew, de Jonathan, de Courtney, de Christopher, de Samantha, de Brian, d’Allison et de ma grand-mère Marie, pardon Mary.

Steve : je sais Brandon, je sais. Mais le contexte était différent, et tu étais deux fois mieux pourvu que moi… Et puis le  temps est passé, et la raison d’y croire s’est perdu dans les méandres des restes d’une obscure volonté désabusée…

Pamela (à Brandon) : qu’est-ce qu’il a dit ?

Brandon (à Pamela) : que la raison d’y croire s’est perdu dans les méandres des restes d’une obscure volonté désabusée

Pamela : ah, je vois…

Voix off : Steve réussira-t-il à franchir ce terrible obstacle ? Aura-t-il la force, le courage et l’extrême détermination d’ouvrir cette bouteille de Chablis devant un jury composé d’imminents professionnels ? Vous le saurez dans le prochain épisode de « les ch’tis apprentis sommeliers » sur W6

Le lendemain, siège de W6 – bureau du Directeur des Programmes

Directeur : alors, mon garçon, les audiences ?

Stagiaire : au top M le Directeur. Depuis qu’on a provoqué cet accident qui a nécessité l’amputation d’un bras de Steve, on cartonne !

Directeur : vous voyez mon petit, ce n’est pas si compliqué la télé : de bons profils de candidats, une intrigue bien choisie, un rebondissement de dernière minute, et le tour est joué !

Stagiaire : oui monsieur le directeur, merci.

(PS : pour ceux qui n’auraient pas tout compris, et je ne peux pas leur en vouloir, relisez depuis le début)

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>